Taqawan roman noir

«Le lecteur se voit emporté par une foule de personnages magistralement incarnés. Fascinant […] La littérature est là à son meilleur, dans sa capacité à croiser une multiplicité de regards et de discours. Chapeau !»
— Michel Abescat, Télérama, N° 3571, 20 juin 2018.