Quel plaisir !

oyana_plamondon.jpg

Oyana écrit à Xavier, l’homme avec qui elle partage sa vie au Québec depuis 23 ans. Pourquoi maintenant ? Parce que l’Histoire voit se tourner une page au Pays basque, terre d’origine refoulée depuis trop longtemps.

Il est temps de revenir sur le passé, il est temps d’entamer un processus d’introspection qu’elle évitait depuis de nombreuses années. Comme dans TAQAWAN, le combat d’un peuple occupe une place importante du récit, il met en lumière des fêlures profondes et révèle l’importance primordiale d’affronter ses choix et ses erreurs.

Quel plaisir de retrouver la prose si spécifique d’Eric Plamondon, son univers qui nous avait déjà explosé au visage dans son précédent texte édité par Quidam.

OYANA arrivera sur les tables des libraires le 7 mars 2019. Ce livre ? C’est une vraie bombe ! (Sans mauvais jeu de mots bien sûr…)

Aurélie Barlet, Facebook, 23 janvier 2019

 

Prix littéraire France-Québec

Prix France Québec Plamondon.png

L’écrivain Éric Plamondon a reçu mardi 13 novembre 2018 le prix France-Québec de littérature pour son roman Taqawan, publié aux Éditions Le Quartanier au Québec en 2017 et aux Éditions Quidam en France en janvier 2018.

https://www.livreshebdo.fr/article/eric-plamondon-laureat-du-prix-france-quebec-2018

https://www.ledevoir.com/lire/541275/litterature-eric-plamondon-est-laureat-du-prix-france-quebec

https://www.lapresse.ca/arts/livres/201811/13/01-5204005-eric-plamondon-laureat-du-prix-france-quebec.php

Ce prix, doté d’une bourse de 5 000 €, sera remis en mars 2019 par la Déléguée générale du Québec en France et la Fédération France-Québec / francophonie, au stand Québec Édition à l’ouverture du Salon Livre Paris. Le lauréat effectuera, au printemps, une tournée organisée par la FFQ /F à travers la France.

Cette année, plus de de 600 membres répartis au sein de 33 comités de lecture en régions ont pris part au choix du lauréat. Outre Taqawan, deux autres romans étaient en lice : De bois debout de Jean-François Caron (La Peuplade) et Johnnyde Catherine Eve Groleau (Boréal). Les trois finalistes avaient été sélectionnés par un jury formé de professionnels du milieu littéraire et de représentants des comités de lecture de la Fédération France-Québec / francophonie.

Pour la première fois depuis sa création en 1998, le Prix littéraire France-Québec a une Québécoise pour déléguée. Installée à Paris, Jo Ann Champagne, consultante et chargée des relations publiques pour le compte d’éditeurs ou d’auteurs québécois, est une professionnelle reconnue du milieu littéraire. Elle est fière de représenter un prix faisant rayonner le talent des auteurs québécois en France.

http://www.international.gouv.qc.ca/fr/paris/actualites/18458

https://www.sudouest.fr/2018/11/19/des-indiens-depuis-les-hauts-de-garonne-5577916-3228.php