Le livre du jour Europe 1

Chaque jour, Stéphane Place vous propose une pause littérature, en partenariat avec la Librairie Mollat de Bordeaux. Ce jeudi, Taqawan d’Éric Plamondon.

Europe1 livredu jour Taqawan 2018-08-02.png

On ne peut pas le manquer parce que Taqawan c’est un bijou !
— Monica Irimia, Librairie Mollat, Bordeaux

http://www.europe1.fr/emissions/un-livre-pour-lete/le-livre-du-jour-taqawan-deric-plamondon-3724379

Coup de coeur instagram #taqawan

« En cet après-midi ensoleillé, je vous fait part de cette poignante lecture. Il s’agit de Taqawan d’Éric Plamondon »

View this post on Instagram

"Et ainsi de suite, sur chaque rivière, de chaque pays, jusqu'au Nouveau Monde, quand l'homme blanc et la femme blanche font la rencontre d'un peuple qui n'a jamais eu besoin de réfréner son avidité par les lois. " Hello bookstagram! 🌼 En cet après-midi ensoleillé, je vous fait part de cette poignante lecture. Il s'agit de Taqawan d'Éric Plamondon @eric_plamondon publié chez @quidamediteur. J'ai reçu ce livre dans la box @exploratology et je sens qu'il sera un gros coup de coeur. 🌵 Ce livre met en lumière un certain nombre d'absurdités qu'on prend souvent comme des évidences. 💥 Une oeuvre authentique qui met en scène l'autorité québécoise, le peuple Mi'gmaq, et la problématique de la pêche au saumon… 🐟 L'avez-vous lu? #summerreading #frenchbookstagram #livrestagram #été #france🇫🇷 #lecturedumoment #taqawan #booklover #soleil #pool #éricplamondon

A post shared by Liantsoa (@bookishcreek) on

https://taqawan.wordpress.com/

L’Albatros : le monde de Nicolas Houguet

Au fil des courts chapitres, l’ouvrage prend souvent des allures de conte mystique et poétique. Où le passé n’est pas réglé et continue de s’écouler dans le présent. Où le rythme même de la nature (les saumons qui remontent le courant) influe sur le cours des choses. C’est puissamment suggéré. On finit par sentir sous nos yeux passer l’âme d’un continent.

On songe à beaucoup de choses. A la grande solitude américaine, à Jack London, aux nouvelles de Hemingway, au romantisme nostalgique et respectueux de Jim Harrison, à la nature presque mythologique de Melville dans Moby Dick, à la beauté paradoxale et la survie presque barbare de The Revenant.

— Nicolas Houguet, blog L’Albatros, 29 juillet 2018

http://www.nicolashouguet.com/2018/07/taqawan-de-eric-plamondon.html

Capture d_écran 2018-07-30 à 18.27.08