Guerre et pêche

Taqawan dans Le Matricule des Anges de janvier 2018

« Éric Plamondon file la métaphore tout au long du récit, en réalité une salve de chapitres courts, dont certains clapotent au gré du courant et d’autres claquent comme un coup de fusil. Pêcher le saumon, poisson fuyant, bondissant, évanescent, presque liquide, c’est comme tenter de “saisir quelque chose qui nous échappe.“ »

— Camille Decisier, Le Matricule des Anges N° 189, page 30.

Par Grégoire Courtois

Librairie Obliques

« Ici, l’alchimie entre le romanesque et le documentaire fonctionne à plein ; pendant la lecture, on passe avec la même tension narrative d’une course poursuite en canot à la recette de la soupe aux huîtres et on ne s’étonne pas, une fois le livre fermé, d’en savoir autant sur la vie des personnages que sur la fraie du saumon.

C’est à un grand numéro de jonglerie littéraire que nous convie à nouveau Eric Plamondon, en même temps qu’il assène cette vérité criante mais rarement énoncée dans les lettres québécoises : la question indienne est encore loin d’être réglée en Amérique du Nord. »

Grégoire Courtois, Obliques Librairie Indépendante, Auxerre, 2 mars 2018.

https://www.librairie-obliques.fr/conseils/

taqawan

Parole de libraire

librairie_passages

« Après une superbe trilogie consacrée aux avatars du grand rêve américain, Eric Plamondon revient en grande forme littéraire sur les rives d’un long fleuve pas très clair, au Quebec, dans les années 80. Par touches superposées, le subtil contrepoint poétique et réaliste de l’auteur dresse le sombre portrait d’une histoire complexe et d’un territoire immense, où les cœurs brisés et les corps bafoués jouent le terrible ballet des rencontres et des vies qui se font, se défont, se mentent, se ratent et se battent, souvent à mort. »

— Librairie Passages, Lyon

http://www.librairiepassages.fr/9782374910789-taqawan-eric-plamondon/