Cinq romans pour voir la nature en grand

Des récits puissants et inspirants… À lire absolument.

Éco-militants sans foi ni loi, forestiers en rupture, grands espaces et petits arrangements… Chacun de ces récits aborde l’écologie sous l’angle de l’humain. Recommandations non-exhaustives des romans parfaits pour se mettre au vert, beau temps ou pas, et de réfléchir aux enjeux liés à la nature.

AMERS INDIENS

Catherine Castro à propos de Taqawan d’Eric Plamondon, éd. Le livre de poche et Quidam.
Publié le 
Dans la pure atmosphère de la littérature des grands espaces, on avance dans le livre comme en voyage en terre inconnue. Dépaysant, passionnant, engagé.

OYANA dans ELLE : vrai polar de couple

Elle_Oyana_Baux_Plamondon_3

Oubliez « Starmania », le vrai Plamondon, c’est lui. Eric de son prénom, Québécois comme l’autre, il a emballé son monde l’année dernière avec « Taqawan », un irrésistible polar écolo chez les Indiens Micmacs. Pas tout à fait des documentaires, mais inspirés de la réalité, ses livres ont l’art du titre et le format modeste. Ils s’ouvrent comme des boîtes à outils, pleins de trucs inattendus et de poésie bricoleuse. Dans son nouveau récit, « Oyana », une ancienne militante basque s’est réinventé une vie au Québec.
« Oyana » séduit pourtant par ces capteurs multiples, cette manière de semer l’histoire à travers de petits cailloux, à la fois hommage à l’utopie euskara, puis constat terrible des morts inutiles, et enfin vrai polar de couple, amour et mensonge mêlés, qui ne livrera sa clé qu’au dernier instant.

Marguerite BAUX, Affaire d’ETA, Magazine hebdomaire , 26 avril 209, page 58.

Elle_Oyana_Baux_Plamondon_1.jpg

Oyana dans Livre Hebdo

ROUGE BASQUE — Livres-hebdo à propos de Oyana d’Eric Plamondon. En librairie le 7 mars 2019 :
«Eric Plamondon trouve dans cette narration en fragments un moyen d’explorer des questions sans réponses univoques : l’engagement individuel pris dans le combat collectif, les zones ambiguës, entre résistance et terrorisme, la légitimité de la violence face à la répression d’Etat, le poids du remords et des dettes, les conflits de loyauté »

ROUGE Basque.jpg

Télérama Cercle Polar

http://www.telerama.fr/livre/cercle-polar-quand-le-polar-revisite-lhistoire,n5683306.php

Cercle Polar par Michel Abescat et Christine Ferniot, 9 juin 2018

« Il unit tout ce qu’on aime : parler de la société, raconter une histoire, raconter l’Histoire avec un H majuscule…

Un livre important. Un formidable roman noir. Un roman engagé au bon sens du terme. La complexité sans être complexe. Un roman écologique.

Concret et romanesque, c’est tout ce qu’on demande à un roman.

Un roman qui compte, on est vraiment dans la cour des grands. »

cerclepolar