Terreur autochtone

chatpitre_taqawan.png

Voilà un objet de littérature comme on n’en avait pas vu depuis longtemps (juste le graphisme du livre est déjà sublime), et que c’est réjouissant!

Taqawan est inclassable: en mêlant roman noir, recueil de poésie, roman initiatique, récit historique, contes mystiques et ancestraux et même livre de cuisine (oui, oui, parfaitement), Éric Plamondon créé un ouvrage hybride qu’on n’a surtout pas envie de ranger dans une case.

Éric Plamondon réussit à construire un récit particulièrement étoffé et cohérent sur une succession de chapitres qui se lisent quasiment indépendamment les uns des autres.
Jetez-vous dans les eaux troubles de la Restigouche, vous allez capoter!

https://chatpitres.blogspot.com/2019/05/taqawan-de-eric-plamondon-terreurs.html?spref=fb&fbclid=IwAR20ZY38ow1lAQAE60cxlGvO5GU369S58I2L474lAFu9K7hxZS6lgU2tDX4

 

Laurenna’s Adventures

laurenna_oyana 27.jpg

#27 Chronique littéraire: Oyana par Eric Plamondon

Chroniques

Ce roman change pourtant énormément de Taqawan qui se déroulait au Québec. J’ai trouvé beaucoup plus de suspens en lisant Oyana, à cause du danger de mort qui guette Oyana. Je devais absolument finir le roman ! Il y en avait également dans Taqawan mais développé d’une autre façon. Quoiqu’il en soit, j’ai adoré les deux. Ils sont très différents et c’est dur de les comparer.

Tout ce que je sais c’est que je continuerais à lire les romans d’Éric Plamondon que je considère vraiment comme un artiste engagé. Ce roman très court, plein de violence, de sensibilité et de connexion à la nature saura vous faire voyager, et comme moi découvrir une partie cachée de l’Histoire. Un 5 ⭐ bien mérité pour cette belle leçon de vie !

 

 

Prix littéraire France-Québec

Prix France Québec Plamondon.png

L’écrivain Éric Plamondon a reçu mardi 13 novembre 2018 le prix France-Québec de littérature pour son roman Taqawan, publié aux Éditions Le Quartanier au Québec en 2017 et aux Éditions Quidam en France en janvier 2018.

https://www.livreshebdo.fr/article/eric-plamondon-laureat-du-prix-france-quebec-2018

https://www.ledevoir.com/lire/541275/litterature-eric-plamondon-est-laureat-du-prix-france-quebec

https://www.lapresse.ca/arts/livres/201811/13/01-5204005-eric-plamondon-laureat-du-prix-france-quebec.php

Ce prix, doté d’une bourse de 5 000 €, sera remis en mars 2019 par la Déléguée générale du Québec en France et la Fédération France-Québec / francophonie, au stand Québec Édition à l’ouverture du Salon Livre Paris. Le lauréat effectuera, au printemps, une tournée organisée par la FFQ /F à travers la France.

Cette année, plus de de 600 membres répartis au sein de 33 comités de lecture en régions ont pris part au choix du lauréat. Outre Taqawan, deux autres romans étaient en lice : De bois debout de Jean-François Caron (La Peuplade) et Johnnyde Catherine Eve Groleau (Boréal). Les trois finalistes avaient été sélectionnés par un jury formé de professionnels du milieu littéraire et de représentants des comités de lecture de la Fédération France-Québec / francophonie.

Pour la première fois depuis sa création en 1998, le Prix littéraire France-Québec a une Québécoise pour déléguée. Installée à Paris, Jo Ann Champagne, consultante et chargée des relations publiques pour le compte d’éditeurs ou d’auteurs québécois, est une professionnelle reconnue du milieu littéraire. Elle est fière de représenter un prix faisant rayonner le talent des auteurs québécois en France.

http://www.international.gouv.qc.ca/fr/paris/actualites/18458

https://www.sudouest.fr/2018/11/19/des-indiens-depuis-les-hauts-de-garonne-5577916-3228.php