1984, année éclectique

"Si vous hésitiez encore à aborder l’oeuvre d’Éric Plamondon, sans trop savoir par quel livre commencer, n’y pensez plus. Un seul titre, quatre chiffres, un excellent millésime : 1984." — Christian Desmeules, Le Devoir, Montréal, 11 juin 2016 http://www.ledevoir.com/culture/livres/473068/litterature-quebecoise-1984-annee-eclectique Photo: Pedro Ruiz - Le Devoir / Les trois œuvres réunies sont des variations sur la transmission.

Un élan québécois dans les librairies françaises

Ce n’est pas en se reniant que le Québec parvient à une plus grande diffusion en France, mais en renouvelant son regard sur lui-même. Marc-Olivier Bherer, Le Monde des Livres, vendredi 15 mai 2015, p. 4. http://www.lemonde.fr/livres/article/2015/05/14/un-elan-quebecois-dans-les-librairies-francaises_4633459_3260.html EXTRAIT : Cette ouverture a eu un effet positif sur la littérature québécoise. Ainsi ont pu éclore des … Lire la suite Un élan québécois dans les librairies françaises

L’Amérique et ses symboles

"En ouvrant ce roman indéfinissable qui porte le nom du raccourci clavier servant à sauvegarder une texte, le lecteur aura l’agréable surprise d’apprendre beaucoup, et par bribes qui laissent libre cours à ses propres conclusions." - Amélie Bouret, « L’Amérique et ses symboles », La Croix, Paris, 11 septembre 2014, p. 15. http://www.la-croix.com/Archives/2014-09-11/L-Amerique-et-ses-symboles-2014-09-11-1204949

Le Quartanier fête ses 10 ans

Éric de Larochellière http://www.lapresse.ca/arts/livres/201311/08/01-4708644-le-quartanier-fete-ses-10-ans.php ...des livres comme L'homme blanc de Perrine Leblanc (Grand Prix du livre de Montréal en 2010, Prix du Gouverneur général en 2011), Arvida de Samuel Archibald (Prix des libraires en 2012), Atavismes de Raymond Bock et la trilogie 1984 d'Éric Plamondon atteignent un public nouveau qui dépasse largement le cercle des … Lire la suite Le Quartanier fête ses 10 ans

AU NOM DU PÈRE, DU FILS ET DE SAINT JOBS

"Après Hongrie-Hollywood Express et Mayonnaise, Éric Plamondon clôt sa trilogie axée sur l'année 1984 de façon magistrale avec le très attenduPomme S, qu'il qualifie de «roman de la rédemption»". - Chantal Guy, La Presse+ et La Presse, 23 et 27 septembre 2013. http://plus.lapresse.ca/screens/431e-7898-523cc970-b375-61a7ac1c606a%7CqSoU3aqv2W_P.html http://www.lapresse.ca/arts/livres/entrevues/201309/27/01-4694040-eric-plamondon-au-nom-du-pere-du-fils-et-de-saint-jobs.php