Prix littéraire France-Québec

Prix France Québec Plamondon.png

L’écrivain Éric Plamondon a reçu mardi 13 novembre 2018 le prix France-Québec de littérature pour son roman Taqawan, publié aux Éditions Le Quartanier au Québec en 2017 et aux Éditions Quidam en France en janvier 2018.

https://www.livreshebdo.fr/article/eric-plamondon-laureat-du-prix-france-quebec-2018

https://www.ledevoir.com/lire/541275/litterature-eric-plamondon-est-laureat-du-prix-france-quebec

https://www.lapresse.ca/arts/livres/201811/13/01-5204005-eric-plamondon-laureat-du-prix-france-quebec.php

Ce prix, doté d’une bourse de 5 000 €, sera remis en mars 2019 par la Déléguée générale du Québec en France et la Fédération France-Québec / francophonie, au stand Québec Édition à l’ouverture du Salon Livre Paris. Le lauréat effectuera, au printemps, une tournée organisée par la FFQ /F à travers la France.

Cette année, plus de de 600 membres répartis au sein de 33 comités de lecture en régions ont pris part au choix du lauréat. Outre Taqawan, deux autres romans étaient en lice : De bois debout de Jean-François Caron (La Peuplade) et Johnnyde Catherine Eve Groleau (Boréal). Les trois finalistes avaient été sélectionnés par un jury formé de professionnels du milieu littéraire et de représentants des comités de lecture de la Fédération France-Québec / francophonie.

Pour la première fois depuis sa création en 1998, le Prix littéraire France-Québec a une Québécoise pour déléguée. Installée à Paris, Jo Ann Champagne, consultante et chargée des relations publiques pour le compte d’éditeurs ou d’auteurs québécois, est une professionnelle reconnue du milieu littéraire. Elle est fière de représenter un prix faisant rayonner le talent des auteurs québécois en France.

http://www.international.gouv.qc.ca/fr/paris/actualites/18458

https://www.sudouest.fr/2018/11/19/des-indiens-depuis-les-hauts-de-garonne-5577916-3228.php

Le livre du jour Europe 1

Chaque jour, Stéphane Place vous propose une pause littérature, en partenariat avec la Librairie Mollat de Bordeaux. Ce jeudi, Taqawan d’Éric Plamondon.

Europe1 livredu jour Taqawan 2018-08-02.png

On ne peut pas le manquer parce que Taqawan c’est un bijou !
— Monica Irimia, Librairie Mollat, Bordeaux

http://www.europe1.fr/emissions/un-livre-pour-lete/le-livre-du-jour-taqawan-deric-plamondon-3724379

Coup de coeur instagram #taqawan

« En cet après-midi ensoleillé, je vous fait part de cette poignante lecture. Il s’agit de Taqawan d’Éric Plamondon »

View this post on Instagram

"Et ainsi de suite, sur chaque rivière, de chaque pays, jusqu'au Nouveau Monde, quand l'homme blanc et la femme blanche font la rencontre d'un peuple qui n'a jamais eu besoin de réfréner son avidité par les lois. " Hello bookstagram! 🌼 En cet après-midi ensoleillé, je vous fait part de cette poignante lecture. Il s'agit de Taqawan d'Éric Plamondon @eric_plamondon publié chez @quidamediteur. J'ai reçu ce livre dans la box @exploratology et je sens qu'il sera un gros coup de coeur. 🌵 Ce livre met en lumière un certain nombre d'absurdités qu'on prend souvent comme des évidences. 💥 Une oeuvre authentique qui met en scène l'autorité québécoise, le peuple Mi'gmaq, et la problématique de la pêche au saumon… 🐟 L'avez-vous lu? #summerreading #frenchbookstagram #livrestagram #été #france🇫🇷 #lecturedumoment #taqawan #booklover #soleil #pool #éricplamondon

A post shared by Liantsoa (@bookishcreek) on

https://taqawan.wordpress.com/

L’Albatros : le monde de Nicolas Houguet

Au fil des courts chapitres, l’ouvrage prend souvent des allures de conte mystique et poétique. Où le passé n’est pas réglé et continue de s’écouler dans le présent. Où le rythme même de la nature (les saumons qui remontent le courant) influe sur le cours des choses. C’est puissamment suggéré. On finit par sentir sous nos yeux passer l’âme d’un continent.

On songe à beaucoup de choses. A la grande solitude américaine, à Jack London, aux nouvelles de Hemingway, au romantisme nostalgique et respectueux de Jim Harrison, à la nature presque mythologique de Melville dans Moby Dick, à la beauté paradoxale et la survie presque barbare de The Revenant.

— Nicolas Houguet, blog L’Albatros, 29 juillet 2018

http://www.nicolashouguet.com/2018/07/taqawan-de-eric-plamondon.html

Capture d_écran 2018-07-30 à 18.27.08